Qualité environnementale du cadre bati
Sur le site Sur le réseau

:: Vous êtes ici : Accueil | Ressources | Aménagement durable | L’ADEME et la recherche urbaine

Ressources

envoyer l'article par mail title=

L’ADEME et la recherche urbaine

Aujourd’hui, la moitié de la population mondiale et les trois quarts de la population européenne vivent en ville. Concentrant populations et richesses, la ville est dépendante de son environnement, grande consommatrice d’énergies (responsable de 60 à 80 % des consommations d’énergie mondiales), de matières premières, d’alimentation et de biens manufacturés qu’elle ne produit pas. Elle est, en cela, responsable de la plupart des nuisances environnementales (70 % des émissions des GES, selon certaines estimations), donc tenue à relever les défis climatiques, écologiques et énergétiques. Le développement économique, la pression anthropique sur les ressources et les milieux de la planète ne peuvent être dissociés du processus d’urbanisation et posent, tant à l’économie qu’à la ville, des questions nouvelles. Depuis longtemps l’ADEME est militante d’une intégration des préoccupations énergétiques et environnementales dans la réflexion urbaine. La recherche urbaine s’est profondément renouvelée par la mise en place de 2 programmes de recherches spécifiquement dédiés :

  • le PIRVE, Programme Interdisciplinaire de Recherche Ville et Environnement,

4 programmes sectoriels afférents :

  • le PREBAT, Programme de recherche et d’expérimentation sur l’énergie dans les bâtiments,
  • le PREDIT, Programme de recherche et d’innovation dans les transports terrestres,
  • PRIMEQUAL, pour une meilleure qualité de l’air à l’échelle locale,

2 appels à projets plus ciblés ont été lancés,

  • L’appel à projet régional, financé par le Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais et l’ADEME, portant « sur la lutte contre le changement climatique » et comportant un volet « habitat, urbanisme et services urbains ».

Présente dans toutes ces initiatives, l’ADEME se positionne comme acteur clé et observateur privilégié de la recherche urbaine. (cf. "AdemeRechUrbaine.pdf", ci-contre).
En même temps qu’elle porte des champs de recherche spécifiques de façon presque militante :

  • qu’il s’agisse de l’intégration des préoccupations énergétiques et environnementales dans la réflexion urbaine (cf. "ARU_103.pdf", ci-contre)
  • ou du développement d’outils de simulation/modélisation dont ont besoin les acteurs territoriaux dans leurs exercices de planifications. (cf. "modelisation.pdf" et "etiquettes_energetiques.pdf", ci-contre).

Aujourd’hui, tout en renforçant ces actions, elle souhaitent accès ses efforts sur la recherche action et contribuer ainsi à faire évoluer durablement les pratiques, au délà des objectifs du Grenelle de l’environnement.



Le 30/10/09, par ADEME


©ADEME 2009, tous droits réservés